Dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand subventionne les opposants à l’éolien

La région a fait don de 170 000 euros à une fédération d’associations anti-vent. L’opposition nie un outil « politique », et la majorité estime que le territoire a « participé » au développement de cette énergie.

Xavier Bertrand (CD) a tenu sa promesse. « La région financera les activités d’une fédération d’associations anti-éoliennes », prévenait-il, en mars 2021, le président des Hauts-de-France, alors qu’il militait pour sa réélection. Jeudi 19 mai, en commission permanente, sa majorité a voté une subvention triennale de 170 000 euros à Stop Eoliennes Hauts-de-France. L’organisation, créée en janvier, cherche à regrouper les associations hostiles à l’implantation d’éoliennes dans la région. « L’État ne protège pas suffisamment les riverains et les paysages. La région le fera », a lancé Xavier Bertrand avant le vote.

En 2022, le versement de la région à Stop Eoliennes Hauts-de-France s’élèvera à 40 000 euros. Soit 77% du budget prévisionnel de l’association, dont la demande de subvention est à partir du 1er mars, trois semaines avant son assemblée générale. « C’est un outil politique financé par l’argent public », dément Thomas Hutin, conseiller régional en environnement, bien décidé à adresser une demande d’avis de légalité au préfet de région. « C’est bien dommage ! », s’éloigne Alexandre Ouizille (PS), conseiller régional de l’Oise, soulignant l’apport de l’énergie éolienne à l’équipement public des collectivités rurales.L’opposition à gauche reflète le caractère opaque et nommé des accointances climatologues de l’association. , le jour du débat, la page Facebook Eoliennes Hauts-de-France Stop a lancé une vidéo intitulée « Le GIEC vous convainc ».

Stop Présidente Eoliennes Hauts-de-France, Bénédte Leclerc de Hauteclocque efface ces allégations et rappelle qu’elle se bat depuis dix ans contre l’éolien avec son association samaritaine pour la protection des éoliennes industrielles. « Les promoteurs contactent les propriétaires en catimini, puis, un jour, vous découvrirez par hasard une enquête publique à la mairie », s’insurge la petite-fille du maréchal Leclerc, bien décidée à ne pas laisser « la maison s’enlaidir. La France ».

Parue au Journal officiel le 4 janvier, sa nouvelle fédération compte soixante-cinq membres, dont cinquante associations. En plus d’un soutien financier pour faciliter les actions en justice des collectifs anti-éoliens, Stop Eoliennes Hauts-de-France a pour objectif d’aider les propriétaires et les communes favorables à l’éolien à prendre en compte les conséquences négatives de l’installation : réduction de la taxe foncière, du coût. démantèlement, diminution de la valeur de la rente foncière, etc.

« Ça suffit »

« Ça suffit »

« Grâce à cette fédération, la région contribue à un débat démocratique désormais confisqué », a déclaré le juge Christophe Coulon (CD), vice-président chargé de la campagne. Ce passionné de Xavier Bertrand rejette toute clientèle et reconnaît la nécessité de développer les énergies renouvelables. Mais à part ça grâce à l’éolien terrestre. A voir aussi : CSSC : éolienne flottante de 6,2 MW en Chine. « Cela suffit. Nous avons joué notre rôle, a déclaré l’élu de l’Aisne. Aujourd’hui, un propriétaire foncier et un promoteur peuvent gagner un procès contre une commune, un département, une région et même un préfet ! »

Il vous reste 28,84% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (PC, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

Cliquez sur «  » et assurez-vous d’être la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Et si vous continuiez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera attaché à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter à votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

Haute-Garonne : une pale d'éolienne se brise près d'une maison, le propriétaire demande la fermeture totale du parc
Sur le même sujet :
Jacques Pernoud habite à moins de 500 mètres de trois éoliennes. Le…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.