François Legault restaure l’énergie éolienne | La presse

Désolé, votre navigateur ne prend pas en charge les vidéos

(Québec) L’époque où François Legault condamnait l’énergie éolienne et favorisait les grands barrages est révolue : le premier ministre annonce des appels d’offres pour 2 300 MW d’énergie éolienne et renouvelable, de quoi alimenter 430 000 foyers.

Il s’agit du plus important appel d’offres d’énergie renouvelable de l’histoire du Québec, a déclaré mercredi le premier ministre François Legault lors d’une conférence de presse à Gaspé.

Hydro-Québec a déjà indiqué qu’elle aura de nouveaux besoins énergétiques à partir de 2026, notamment en raison de la croissance de la consommation dans le secteur industriel et de l’électrification de l’économie québécoise. M. Legault a précisé que certains projets de parcs éoliens issus de ces appels d’offres seront opérationnels en 2027.

Québec lance donc deux appels d’offres distincts : le premier bloc de 1 000 MW est réservé au parc éolien, et le second bloc de 1 300 MW est ouvert à l’ensemble de la filière des énergies renouvelables : solaire, biomasse, hydroélectrique et éolien.

Lorsqu’il était dans l’opposition, le premier ministre François Legault était un féroce critique du parc éolien, qu’il jugeait coûteux et fortement subventionné. Il a proposé un projet de la Baie James pour le 21e siècle visant à construire de nouveaux barrages.

Lorsqu’il est arrivé au pouvoir, il a stoppé le projet éolien Apuiat sur la côte nord. Mais depuis, la soif provinciale d’énergie a vidé le surplus énergétique d’Hydro-Québec, qui a aussi conclu une entente avec l’État de New York sur les exportations d’énergie. Le coût de production de l’énergie éolienne est également de plus en plus compétitif.

Par ces appels d’offres, Québec cherche à encourager « la participation des communautés, dont les communautés autochtones, à la réalisation des projets », et à favoriser l’approvisionnement local. François Legault a également fait son annonce à l’usine de pales d’éoliennes LM Wind Power. Tels seront les critères repris dans les appels d’offres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.